Blog & Actualités

Vous voulez davantage de recommandations par les employés ?

Écrit Par
Jeremy Vickerman
Content Producer

Les avantages de la recommandation sont universellement loués et sont considérés comme la première source de candidats de haute qualité. Des délais d’embauche plus courts, un coût par embauche réduit jusqu’à 3000 $, des candidats provenant d’un réseau de confiance et, surtout, la validation que vous avez engagé des employés qui sont prêts à agir en tant que défenseurs de votre entreprise. En outre, la rétention des employés est généralement plus importante pour les candidats recommandé que pour ceux qui ne le sont pas.

Il n’est pas surprenant que les entreprises s’efforcent d’en obtenir davantage. Dans le but de promouvoir la recommandation, la majorité des entreprises offrent des primes pouvant aller de 1 000 $ à 5 000 $ pour des recommandations réussies. Certains offrent d’autres avantages plutôt qu’une somme d’argent, tels que des jours de congés supplémentaires, des excursions d’une journée et des cadeaux onéreux. Il y a aussi ceux qui font un geste pour toute recommandation, que la recommandation aboutisse par une embauche ou non, sous forme de bons d’achat ou de cafés gratuits.

Proposer des mesures incitatives prend donc tout son sens lorsque vous souhaitez vous promouvoir, toutefois,bien que cela puisse sembler difficile à croire, le nombre d’employés qui font des recommandations ne dépend pas de la taille de la récompense. Toutes ces incitations sont d’agréables cadeaux à offrir et, en termes de rapport coût/valeur, elles s’avèrent souvent moins onéreuses que les frais de recherche d’un candidat équivalent demandés par une équipe ou une agence d’acquisition de talents. Néanmoins, ces mesures incitatives ne résulteront pas par une arrivée massive et rapide de recommandations, car pour l’employé, vanter les mérites de votre entreprise au sein de son réseau n’est pas aussi explicite qu’il n’y paraît.

L’engagement des employés, avant et après

Selon Payscale, les employés recommandés se sentaient plus heureux et jouissaient de relations plus fructueuses au travail. Cela est confirmé par le fait qu’en moyenne, 46 % des candidats recommandés sont restés plus d’un an, contre 33 % pour ceux issus d’autres sites carrière. Les employés recommandés sont plus susceptibles d’être engagés. Or, ce sont précisément les employés engagés qui seront enclins à la recommandation en premier lieu. À cet égard, les recommandations représentent un cycle autoréalisateur.

Comme mentionné précédemment, il ne suffit pas d’augmenter les primes de recommandations. L’engagement et les opportunités de mobilité interne jouent un rôle essentiel lorsque vous souhaitez encourager les recommandations. Le regard que porte un employé sur son entreprise a beaucoup de poids lorsqu’il le partage avec son réseau, 83 % des personnes faisant confiance aux recommandations de leurs amis et de leur famille par rapport à toute autre forme d’approbation. Ainsi, les relations, les opportunités d’évolution et la réputation se trouvent au cœur des recommandations, les entreprises sous-estiment donc souvent le caractère très personnel d’une telle décision.

Par conséquent, les employés ne vont pas se mettre à recommander n’importe qui dans l’espoir de recevoir un encouragement, car ce serait bien trop risqué. Une fois la recommandation soumise, l’idée d’un bonus perd de son importance et l’accent mis sur les relations et la réputation prime.

Indépendamment du fait qu’un employé reçoive un encouragement, s’il estime que sa recommandation n’est pas appréciée, cela aura probablement un impact sur le fait qu’il renouvelle l’initiative ou encourage ses collègues à suivre son exemple. Par conséquent, le mode de communication des entreprises tout au long du processus de recommandations est crucial si elles souhaitent que leurs employés continuent d’endosser le rôle d’ambassadeurs de leur marque employeur.

L’impact de la technologie sur les recommandations par les employés

Le processus et la technologie peuvent favoriser ou entraver une stratégie de recommandation par les employés. Supposons que votre effectif soit composé de nombreux porte-paroles de votre marque et que ces derniers disposent de réseaux riches en talents, désireux de mettre en avant certains de leurs contacts clés pour vos rôles difficiles à pourvoir. À quel point serait-il frustrant de voir que votre équipe d’acquisition de talents ne découvre jamais ces recommandations ? C’est malheureusement le cas pour de nombreuses entreprises qui ne disposent pas de système en place pour suivre ces candidats recommandés.

En l’absence de mise en place d’un processus ou d’une technologie adaptée, l’envie de recommander des candidats peut s’estomper rapidement, car une mauvaise expérience candidat laisse un goût amer chez votre personnel. Imaginez le cas où un employé fait l’effort de soumettre un candidat et que cet effort soit vain, car il n’entendra plus jamais parler de sa recommandation par le service RH. De même, imaginez l’embarras qu’ils peuvent ressentir après avoir recommandé une connaissance, qui est ensuite ignorée par l’équipe de recrutement ou qui doit endurer un processus d’embauche fastidieux. Même les employés dont le niveau d’engagement est élevé sont susceptibles de ne pas se fier, ou très peu, aux programmes de recommandations et processus de recrutement qui en découlent. On ne veut tout simplement pas faire subir à ses amis une chose que l’on ne comprend pas ou en laquelle l’on est pas convaincu.

Pour garantir toute réussite, il est important de veiller à ce que vos processus fonctionnent en harmonie avec la technologie, qui entre dans le même moule que votre culture d’entreprise et que vos procédures internes.

Au cœur de votre stratégie de recommandation, il devrait y avoir un site de recommandations dédié, aux couleurs de votre marque, où les employés peuvent accéder à une liste de rôles disponibles, et où ils seraient en mesure de voir les étapes et le statut de toute recommandation en temps réel. Idéalement, cela permettra aux candidats recommandés d’être soumis à des ensembles de viviers de talents et de communautés tout au long de l’année, ce qui maintiendra ainsi un flux constant de candidats potentiels, quelle que soit la quantité d’opportunités disponibles. Un site de recommandations peut également présenter une opportunité de gamification, avec l’inclusion d’un système de score qui suit leur activité de recommandations et les tient informés et engagés.

Cela devrait être étayé par une communication régulière visant à garantir la transparence du processus. Optez pour une technologie qui vous permet de créer et de personnaliser des workflows avec le niveau de visibilité et de transparence que vous souhaitez. Idéalement, cette technologie se chargera également de fournir des mises à jour de statut destinées aux personnes à l’origine des recommandations et à celles qui ont été recommandées, lors de moments clés du processus.

Un outil de partage social, tel que DNA Avature, vous permet d’interagir avec la communauté d’employés, vous offrant une plateforme pour promouvoir votre programme de recommandations. En partageant des vidéos pédagogiques, des notes d’information et des exemples de réussite, vous contribuez à informer le personnel sur le processus de recommandations tout en les encourageant à poursuivre leurs efforts. Exposer ces exemples de réussite via DNA crée une effervescence, encourage la reconnaissance entre pairs, et consolide vos efforts de gamification. La technologie adéquate vous permettra également de partager des emplois sur des plateformes de médias sociaux externes ainsi que par e-mail, directement via votre site de recommandations par les employés, favorisant des campagnes de recommandations efficaces et cohérentes.

Enfin, suivez les performances de votre programme en tirant le meilleur parti des rapports en temps réel, qui fournissent aux équipes des données et des analyses clés telles que le taux de réponse, la participation et le retour sur investissement. Ainsi, ils peuvent évaluer et adapter leurs stratégies et tactiques à l’aide des chiffres qu’ils ont sous les yeux.

Récolter le retour sur investissement des recommandations

L’investissement dans la technologie adaptée pour optimiser votre processus est utile sur le long terme, grâce aux recommandations offrant une telle ampleur de retour sur investissement. Elle peut aider à bâtir un programme auquel tout le monde adhère et faciliter la tâche de vos employés. Alors, inutile de vous soucier de la prime de recommandation et concentrez-vous davantage sur leur implication dans le processus, en vous assurant de les récompenser, non seulement avec des mesures incitatives, mais aussi avec de la transparence et une communication aux moments opportuns.

Partager

Partager