Blog & Actualités

Comment provoquer une réponse émotionnelle avec les e-mails de recrutement

Parfois, l’e-mail marketing de recrutement peut être ressenti comme une loterie. Vous passez des heures à peaufiner l’e-mail parfait, appuyez sur envoyer et puis… rien ne se passe. Aucune réponse de votre audience. Mais cela ne doit pas forcément se passer ainsi. Des études montrent que lorsqu’il est bien fait, l’e-mail marketing est 40 fois plus efficace que Facebook et Twitter réunis. Alors, comment tirer parti de l’e-mail marketing candidat pour améliorer l’engagement des talents ?

Au cours d’un récent webinaire, Martin Smith, stratégiste d’engagement de talent chez Lockheed Martin, a expliqué que susciter une réponse émotionnelle était l’ingrédient secret de leurs campagnes de marketing de recrutement. Cette approche est cohérente et soutenue par une multitude d’études scientifiques qui démontrent que nous prenons des décisions instinctives beaucoup plus rapidement que lorsque nous menons des actions réfléchies.

Choisissez le bon moment pour engager le talent

Votre première occasion de déclencher une réaction instinctive survient avant même que vous ne rédigiez la première phrase de l’e-mail. Lockheed Martin commence par identifier le moment où les prospects seraient les plus réceptifs à un changement de carrière. Il peut s’agir d’un anniversaire personnel ou professionnel, ou à des moments d’immobilisme de carrière, et tout cela peut être facilement établi et planifié avec Avature CRM (Candidate Relation Management).

Ils rédigent ensuite des messages qui trouveront un écho pendant ces périodes. Par exemple, l’une de leurs principales campagnes de marketing de recrutement ciblait des individus dont les entreprises connaissaient des changements, utilisant des activités de sensibilisation visant à tirer parti de l’ambiance d’incertitude qui accompagnait ces changements.

Le succès de cette stratégie d’engagement des talents dépend de l’intégrité de vos leads. En effet, votre base de données peut se dégrader à hauteur de 22,5 % par an, il devient donc primordial de garder vos informations claires et à jour.

Engagez les candidats avec en objet de message un titre accrocheur

L’objet du message peut être relégué au second plan pour la majorité des personnes, après tout, ne s’agit-il pas d’une suite de caractères ? Pourtant, ces quelques mots représentent votre plus grande arme lors de la bataille livrée dans les boîtes de réception, où les destinataires prennent une décision, de façon presque inconsciente, en une fraction de seconde pour savoir s’ils ouvriront ou non votre e-mail.

En utilisant en objet des phrases telles que « Surpris par le succès des autres ? », Lockheed Martin exploite de puissants facteurs de motivation tels que la notion de FOMO (peur de passer à côté d’une occasion) pour engager instinctivement les candidats, au premier coup d’œil. Une autre de leurs campagnes de recrutement par e-mail était centrée sur le principe que pour chacun d’entre nous, il existe une histoire professionnelle, ce qui provoque un cocktail de réponses émotionnelles telles que l’aspiration et la curiosité, avec des phrases en objet de message telle que « Si votre carrière était un livre, quel titre choisiriez-vous ? ».

À ce stade, il est important de garder à l’esprit que les objets de vos messages doivent être courts et accrocheurs. Les études montrent un pic dans les taux d’ouverture des messages dont les objets comportent 41 caractères, avec une baisse d’intérêt pour ceux qui dépassent huit mots.

Bien qu’il puisse sembler difficile de caser autant d’émotions dans un espace aussi restreint, rappelez-vous que votre e-mail de recrutement, même si la prose est la plus convaincante qui soit et digne d’un prix Pulitzer, ne changera rien s’il n’est pas ouvert puisqu’il finira, dans ce cas, par se perdre dans le néant.

Terminez votre e-mail marketing candidat avec un appel à l’action

Votre stratégie d’engagement des talents aura probablement un objectif ultime en point de mire. Il peut s’agir d’engager les candidats au sein d’une conversation portant sur leur carrière, ou bien de les inciter à s’inscrire à votre réseau de talents.

C’est pourquoi un appel à l’action fort est indispensable, car il garantit qu’on ne laisse pas les prospects engagés dans l’incertitude au moment où ces derniers arrivent au terme de votre e-mail de recrutement. Au lieu de cela, ils sont motivés à franchir la prochaine étape qui s’avère cruciale.

Comme nous avons pu le voir, stimuler dans le but d’obtenir des réactions se trouve être au cœur d’un e-mail de recrutement fructueux, et l’appel à l’action est votre dernière chance de le faire. Vous pouvez y parvenir de plusieurs façons, par exemple, en laissant entendre que de telles opportunités sont rares ou en créant un sentiment d’empressement.

Suivez et testez vos e-mails de recrutement

L’on pourrait vous pardonner de penser qu’une fois que vous avez appuyé sur Envoyer, vous n’avez qu’à vous asseoir et attendre de voir les clics arriver. Il est en fait essentiel de saisir cette occasion de surveiller les performances de vos e-mails de candidats, afin de pouvoir évaluer le meilleur classement et de repérer ceux qui n’ont pas engagé votre audience. Tout cela peut être réalisé avec Avature CRM, qui vous fournira un grand nombre d’indicateurs détaillés pour vous permettre d’élaborer des stratégies pour l’avenir.

Lockheed Martin a pu aisément vérifier que sa campagne d’engagement des talents la plus réussie était celle centrée sur le sentiment FOMO, qui a recueilli un taux d’ouverture de 90 % et a engendré 13 entretiens avec des candidats. Ces chiffres leur permettent de prévoir et de modeler les futures campagnes de marketing de recrutement.

En conclusion…

Nous avons tous en mémoire ces moments où l’on s’arrête devant une publicité car elle a piqué notre curiosité, ou bien ces moments où on s’est retrouvé obligé d’agir comme animé par un sentiment d’urgence subliminal. C’est pourquoi il est si important que vos e-mails de recrutement déclenchent une réponse émotionnelle auprès de votre audience cible, et comme nous l’avons vu, les avantages sont indéniables pour ceux qui y parviennent.

CRM

Partager

Partager